Modèles de chaussures avec lacet

NC – TP 12

Le laçage est un système d’attache, très ancien, mais toujours recommandé parce qu’il s ‘adapte le mieux à la morphologie du pied et au déroulement du pas.

www.maxisciences.com ›

C’est le système d’attache qui est indiqué pour tous ceux qui pratiquent la randonnée !

https://www.lestrotteuxsulroc.net/bon-%C3%A0-savoir/le-la%C3%A7age-de-chaussures/

Le derby est le modèle de chaussures de ville de référence pour le confort qu’il offre à l’avant pied.

Le modèle richelieu est primé pour compléter la tenue vestimentaire événementielle mais moins confortable parce que l’assemblage de l’empeigne sur les quartiers donne peu d’ouverture et donc moins de tolérance pour la variation de volume des pieds et le port d’orthèses plantaires (semelles orthopédiques).

Le modèle « basket » est le modèle de base pour de nombreuses chaussures de sport. Comme pour le modèle derby les quartiers se fixent sur l’empeigne qui est réduite. Nous avons donc une grande ouverture qui répond à de large variations volumétriques mais l’assemblage quartiers / empeigne peut parfois créer une zone de conflit avec les orteils.

Le modèle « cycliste » ne présente pas d’assemblage dans sa latéralité antérieure donc pas de risque de conflit de l’avant pied mais moins performant pour satisfaire les variations volumétriques.

Les chaussures orthopédiques

Hormis le « richelieu » ce sont trois modèles particulièrement indiqués pour élaborer les podo-orthèses, notamment, pour les déformations de l’avant-pied, les troubles volumétriques, le trouble trophique en rapport avec une neuropathie, et/ou une artériopathie, et/ou une maladie inflammatoire et faciliter le chaussage en préservant la bonne tenue de la chaussure au pied.

Des bandes adhésives auto agrippantes, en application directe ou avec un retour pour mieux tenir, peuvent remplacer le lacet. Une solution un peu moins confortable que le laçage mais une facilité pour attacher les chaussures.

 

La mode et l’esthétique peuvent selon l’époque pénaliser des patients qui devront faire des concessions pour préserver soulagement et périmètre de marche. Le podo-orthésiste s’efforcera de répondre aux exigences particulières et sera attentif aux période été et hiver pour proposer éventuellement des options hors nomenclature.

 

Publié dans Chaussage, Podo-orthèses